samedi 26 mars 2016

Vassiltsev se leva du divan


J'ai fini de dessiner mes dix planches sur Louise Labé. Le texte est écrit et placé. Plus que quelques corrections minimes, l'impression, et puis ça vivra sa vie comme ça l'entend. Je ne sais pas ce que ça vaut ; je ne sais pas si c'est bien. En tout cas, de tout ce que j'ai pu faire professionnellement jusqu'à aujourd'hui, c'est sans doute le projet le plus personnel et celui dans lequel j'ai le plus mis de moi.



J'ai par ailleurs illustré pour les éditions Amaterra une version pour enfant de Cyrano de Bergerac. C'est paru Mercredi, si je ne m'abuse. Vous pouvez en voir un peu plus sur leur site si cela vous intéresse.



5 commentaires:

  1. Superbe! je suis très curieuse de lire cet ouvrage sur Louise Labbé

    RépondreSupprimer
  2. C'est superbe, comme d'habitude. J'avoue que je ne connaissais pas Louise Labbé, j'ai dû demander à mon ami wikipedia. Les étudiants sur le bucher, c'est terriblement bien rendu, et j'aime beaucoup l'amour et la folie.
    Mais je n'ai pas bien compris : quand tu dis “… l'impression, et puis ça vivra sa vie comme ça l'entend”, est-ce que ça sera juste imprimé pour être exposé ou est-ce que ça sera un livre distribué ? Si c'est un livre, vu le niveau de détails, il faudrait une impression en suffisamment grand.

    Pour le Cyrano, j'adore les feuilles, les plumes et son look
    si particulier ; le seul bémol c'est que j'aime moins les couleurs : autant le rouge et ocre de Thésée allaient très bien, autant ces vert et orange là, ensemble, font un petit peu trop “flashy”. Faut que je vois en vrai. Je vais regarder s'il est vraiment déjà sorti en Belgique, ça prend parfois un peu plus de temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Concernant Louise Labé, il s'agit du prochain numéro d'une revue de bande dessinée locale qui s'appelle "Les Rues de Lyon". C'est publié par l'Epicerie séquentielle, une association d'auteurs lyonnais dont je fais partie. Mais je ferai un article pour bien expliquer tout ça dès que le numéro aura paru.

      Pour Cyrano, je suis plutôt d'accord avec toi sur les couleurs. Ça ne correspond pas totalement à mes goût (d'autant plus que j'ai du mal avec le vert ; je ne m'en sers presque jamais) mais je voulais essayer de sortir de mes habitudes.

      Supprimer
    2. Merci pour les précisions, Yann.
      J'ai acheté le Cyrano, et une fois imprimé, les deux couleurs ne sont pas du tout flashy, ça rend plutôt bien (heureusement !). Indubitablement, mon illustration préférée est la page 17, l'écorché en larmes.

      Supprimer