jeudi 6 mars 2014

Oiseaux migrateurs




6 commentaires:

  1. c'est vraiment très beau et très fin. :)

    RépondreSupprimer
  2. Je reconnais bien ici une fine allégorie du parasite mondain qui s'approprie hâtivement les idées d'autrui et, les enfermant à la hâte dans son esprit étriqué, les fait siennes et s'en sert pour pavaner et s'épanouir en société. Non ?

    RépondreSupprimer
  3. Cher ami antipodiste, marcher la tête en bas ne semble guère vous réussir. De grâce, revenez nous vite afin que nous remédiassions à vos difficultés.

    RépondreSupprimer