mardi 1 octobre 2013

Poveri fiori




7 commentaires:

  1. à l'écran ton dessin est encore plus contrasté, c'est bien ça fait vraiment bien ressortir le rouge de l'illustration.
    C'est vraiment bien je trouve.
    Au fait tu t'es décidé? L'espoir ? où le désespoir? :)
    La petite feuille jaune change tout à ce que tu veux dire Yann :)
    J'aime bien ta façon de traiter les racines aussi.

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien possible pour le contraste. J'ai fait les réglages sur mon écran mais comme les couleurs y sont un peu désaturées c'est vrai que ça doit brûler la rétine sur un écran normal. Finalement j'ai opté pour la nostalgie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non ça ne brûle pas la rétine.
      On voit presque un visage à l'intérieur de la silhouette. La forme de l'arbre en haut ressemble à une tête, la feuille jaune à droite un œil, le nuage une moustache, le tronc un nez. J'ai remarqué ça ce matin :)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci beaucoup !
      En fait, à chaque fois que je suis un peu découragé, il y à quelqu'un qui vient poster de gentils commentaires. Avouez, c'est ma mère qui vous paye, c'est ça ?

      Supprimer
  4. Je n'ai pas le bonheur de connaitre ta mère, mais je viens de découvrir ce blog depuis le dernier billet de Sacré, et je peux te dire que C'EST ABSOLUMENT GÉNIAL ce que tu fais. Sans rire, ça me botte sacrément.

    Il y a quelque chose de très “Magrittien” dans celui-là, avec bien sûr en même temps des éléments spécifiques à ton style, du peu que j'ai pu voir. Pour faire écho aux titres de Magritte, je l'aurai bien vu être titré “La Nostalgie du futur”. A cause des bourgeons et des petites feuilles à droite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est de bien beaux compliments que tu me fais là, merci beaucoup ! Bon, si c'est pas ma mère, c'est qui ? Ma mémé, c'est ça ? ^^

      Supprimer