mardi 10 septembre 2013

Chagrin

Première illustration d'une série sur les émotions. Quatre autres à venir. Celui là a été réalisé avec à l'esprit d'une part les sublimes planches naturalistes de Haeckel, et d'autre part l'air des larmes de Jules Massenet. Ajouter à cela une poignée de Fritz Zorn et le cocktail est idéalement amer, salé et pourtant étrangement délectable.





3 commentaires:

  1. c'est vraiment un très beau travail :)

    RépondreSupprimer
  2. image riche du chagrin, le motif des larmes qui coulent vers l'intérieur est présent aussi dans la chanson the child inside de depeche mode (loin de tes références je pense ^^) cependant beaucoup plus pessimiste que ton dessin puisque ces larmes entraînent une noyade alors que tes pieuvres, qui évoquent aussi les tripes, sont peut-être emmêlées mais dans leur élément. C'est comme si ton personnage se complaisait dans son chagrin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire. L'inspiration de départ était bien musicale mais elle venait d'un aria de l'opéra Werther, de Jules Massenet. Le personnage de Charlotte chante "Les larmes qu'on ne pleure pas dans notre âme retombent toutes " et j'ai toujours trouvé cette phrase très belle. Je parle même pas de la musique qui est bouleversante. J'imagine qu'on doit pouvoir trouver ça assez facilement sur youtube.

      Supprimer